Les Maîtres du Temps, l’aventure horlogère de Genève à Bâle, par Jean-Robert PROBST

Genève est à coup sûr le berceau de l’horlogerie helvétique. Une corporation des «orlogeurs» y fut fondée en 1601 déjà.
Puis les maîtres du temps se sont dispersés à travers le Jura. Dès le XVIIIe siècle, ils ont essaimé à la vallée de Joux, dans les Montagnes neuchâteloises et l’Arc jurassien. Ils avaient pour noms Audemars, Piguet, Breguet, JeanRichard ou Jaquet-Droz.
Aujourd’hui, les descendants de ces pionniers ont conquis la planète grâce à leur savoir-faire, leur réputation de précision et leur sens aigu du commerce.
Nous vous proposons d’aller à la rencontre de ces maîtres du temps, passés ou contemporains, répartis tout au long de la route de l’horlogerie qui mène de Genève à Bâle.

 

Affichette au format PDF, pour l'impression.

date: 
Lundi, 27 novembre, 2017 - 19:00