Marché de Bac Ha : saveurs et couleurs, par Vidya VANNIASINGAM

« Le Vietnam, c’est l’ordre dans le chaos. » Voilà ce que j’ai retenu de mon voyage en Asie du sud-est durant l’été 2014. Cet état d’esprit, je l’ai surtout retrouvé au marché dans le petit village de Bac Ha, à 3 heures de la ville de Sapa se trouvant dans la province de Lao Cai au nord-ouest du pays. 

C’est un dimanche matin que j’ai donc visité le marché de Bac Ha avec mon père. C’était une journée de pluie mais le marché était tout de même très bondé. Il était exactement comme je l’avais imaginé : très coloré, très parfumé mais surtout très agité. Beaucoup de locaux s’y rendent pour vendre ou acheter des produits de la région ou encore pour s’y retrouver entre familles et amis. Il s’agit d’un lieu plus fréquenté par les Vietnamiens que par les touristes. 

Le marché contient plusieurs zones : celle des textiles (pour la fabrication des vêtements ethniques), l’épicerie, les restaurants de rue, le marché des animaux d’élevage, le marché aux oiseaux, la place des chevaux et l’artisanat du marché. 

On y retrouve divers groupes ethniques, comme par exemple les Flower Hmog, les Black Hmong, les Tay, les Giay ou encore les Red Zao. Toutes les femmes de ces groupes ethniques ont comme points communs leur énergie et leurs vêtements colorés qui apportent au marché un dynamisme si unique. 

 

Toutes les photos sont de Vidya Vanniasingam, étudiante en géographie et environnement à l'Université de Genève.  
Autres documents sur son site http://www.vidyavanni.com

 

date: 
Mardi, 22 mars, 2016 - 18:00