A propos de patrimoine bâti : entre Népal et Bhoutan, par Roland MEIGE

Date: 05.11.2018 à 00:00

«2018 Année européenne du patrimoine culturel», titrée «Vers une culture du bâti de qualité pour l’Europe». Défi considérable, risque de muséification, le patrimoine devient objet de marketing touristique, avec ses dérives. Allons plus loin pour voir des ensembles patrimoniaux authentiques, habités, non muséifiés. Au Népal et au Bhoutan, pays presque voisins, persistent des sociétés aux patrimoines vivants. Perspectives opposées, le risque de disparition au Népal, alors qu’au Bhoutan la protection du patrimoine fait partie intégrante de l’image du pays.

Roland Meige bio express : A petits pas dans la géographie. 
Eveil par la philatélie et les planches d’un vieil atlas familial, puis le regard s’ouvre sur la structure du paysage par la pratique modérée de l’alpinisme et, simultanément, la lecture cartographique. Professionnellement, zoom arrière de l’architecture à l’urbanisme et à l’aménagement du territoire, ici et ailleurs. Tôt, la fièvre voyageuse se manifesta, ses effets consignés dans des articles publiés sur le site http://www.grandgeocoucou.com. Ils sont destinés à être rassemblés sur papier, pour laisser une trace, fragmentaire, d’un monde en rapide mutation.

Retrouvez avec la FONCTION DE RECHERCHE les autres contributions de Roland Meige pour la Société de Géographie.