La Suisse romaine : les abords du Léman, le Plateau vaudois, le Seeland, du 27 au 30 septembre 2022. Voyage proposé et organisé par l’agence APN à Carouge et par Matteo Campagnolo, archéologue et guide

Date: 27.09.2022 à 08:00

La Suisse actuelle était une région clef de l’Empire romain, car la traverser – en été – rendait la communication nord-sud nettement plus rapide. Si elle était essentiellement pour eux un réseau de cols et de vallées, les Romains y ont laissé quelques beaux vestiges de leur passage, villes, villas, routes, forteresses et objets d’art et de la vie quotidienne.

En redécouvrir les traces est d’autant plus passionnant que cela nous révèle les Romains sous leur côté pratique de redoutables organisateurs : sans leur système routier et une économie solide, ils n’auraient pas pu maintenir leur empire avec la seule puissance des armes. Des documents écrits remontant à l’époque impériale romaine fournissent le tracé général des routes et des haltes principales. Il reste un certain nombre de bornes milliaires qui donnent des renseignements précis sur le passage des routes. Certaines sont encore en place, d’autres sont dans des musées, ou ont été intégrées à des monuments construits au Moyen Age. A cela s’ajoutent des vestiges de routes elles-mêmes, voire d’aménagements liés à la construction des routes. 

C’est donc avant tout sur le terrain qu’il est passionnant de chercher les traces des Romains, et parfois même des Helvètes, ou mieux, de la fusion des deux cultures, dite gallo-romaine. Aventicum (Avenches), capitale régionale, n’atteignit sans doute jamais la taille qu’escomptaient ceux qui en tracèrent généreusement le pourtour de ses murailles, mais elle possède tous les éléments d’une capitale à l’échelle régionale. Bien conservée, dans son environnement de collines, elle se prête admirablement comme centre de rayonnement d’un petit voyage de découverte, ou de redécouverte de ce qui reste du monde romain dans notre région.