OUVRAGES PRÉSENTÉS EN 2022

Posté le

TABLE DES MATIÈRES DES OUVRAGES PRÉSENTÉS EN 2022

Dubois, Pierre et Éliane; La Suisse. Au coeur des Alpes; Éditions Pages du Monde
Le Rhône une civilisation fleuve. Revue L’Alpe, numéro 97
Lopez, Barry; Rêves arctiques; Gallmeister
Paolozzi, Rémi; Knud ou les 7 expéditions de Thulé
Zweig, Stefan; Pays, villes, paysages

LISTE DES RECENSIONS de 2022

Duyck, Alexandre; Charles de Foucauld. Explorateur; Paulsen; Roland Meige
https://sgeo-ge.ch/charles-de-foucauld-explorateur/

Rossinelli, Fabio, Géographie et impérialisme. De la Suisse au Congo entre exploration géographique et conquête coloniale; compte-rendu de Bertrand Lévy
https://sgeo-ge.ch/wp-content/uploads/2020/07/CR-4-Levy-Rossinelli-9-9-22.pdf

Sesiano, Jean et Schmidt, Susanne Theodora; Curiosités géologiques autour du Léman
https://sgeo-ge.ch/curiosites-geologiques-autour-du-leman-de-jean-sesiano-et-susanne-theodora-schmidt-compte-rendu-de-robert-moutard/

Zweig, S; Magellan. Paulsen: La Russie, et l’air du temps; Roland Meige
https://sgeo-ge.ch/magellan-zweig-paulsen-la-russie-et-lair-du-temps-par-roland-meige/

PRÉSENTATIONS DÉTAILLÉES

Knud ou les 7 expéditions de Thulé, par Rémi Paolozzi

Knud Rasmussen, explorateur danois métissé d’Inuit, a accompli au début du XXe siècle ce qu’aucun homme n’avait réalisé avant lui. Ses expéditions à travers les terres hostiles du Groenland furent à l’origine de découvertes géographiques et ethnographiques majeures. Sa passion pour le peuple et la culture inuits était la motivation première de ces équipées, toujours périlleuses et parfois mortelles. La plus célèbre d’entre elles, trois ans de voyage en traîneau pour franchir le passage du Nord-Ouest, restera à jamais gravée dans les annales de l’Aventure. Anthropologue de renom, Knud Rasmussen a ouvert les yeux du monde entier sur le peuple inuit, et la voie vers la reconnaissance et les droits des Inuits du Groenland qui le considéraient comme l’un des leurs. L’auteur rend hommage à ce parcours singulier dans une biographie romancée passionnante.

Éditions Le Mot et le Reste
264 pages, 21 €

L’éditeur termine sur ce mot «biographie romancée » qui me semble bien excessif. En effet, même si le début de chaque chapitre commence de manière très littéraire, la suite est parfaitement factuelle et documentée, allant jusqu’à reproduire de larges extraits du mémoire pour la défense du Danemark et des Inuits présenté à la Cour pénale de La Haye en 1933. On peut juste regretter l’absence cruelle de cartes pour suivre les nombreux déplacements de l’explorateur. Mieux qu’un roman, ce livre est une « biographie-portrait » mettant en lumière l’environnement et les conditions qui ont déterminé le choix de vie de Rasmussen et permis son déroulement.
Ph. Martin

Panneau au musée Rasmussen

Pays, villes, paysages, de Stefan Zweig

Voyageur fortuné, écrivain célèbre, proscrit de l’Autriche nazie : tout au long de son existence, le romancier du Joueur d’échecs, l’essayiste de Trois poètes de leur vie, a parcouru le monde, avide de comprendre les civilisations et les cultures, soucieux de frayer la voie à un nouvel humanisme. Dans ces récits, écrits entre 1904 et 1939, on trouve le reflet de cette passion et de cette espérance. A Salzbourg, à Séville, dans Ypres, la ville martyre de 1914-18, c’est la vieille Europe dont il magnifie la grandeur et pressent l’autodestruction. A Bénarès, c’est l’Inde mystérieuse où il cherche les voies d’une autre pensée. A Panama ou à New York, la modernité du capitalisme, l’audace de la technique ; à Moscou, le courage d’un peuple attaché à construire son destin. Et une véritable utopie, enfin, dans le jeune Brésil où il croit voir le creuset d’une société de progrès, d’égalité, débarrassée des préjugés raciaux ou nationaux… Par-delà le geste désespéré de Pétropolis en 1942, Zweig apparaît ici, plus que jamais, comme une des grandes consciences de notre siècle, le témoin d’une exigence humaine encore porteuse d’avenir.

Le Livre de Poche, 251 pages

Le Rhône une civilisation fleuve
Revue L’Alpe, numéro 97

Les Alpes, château d’eau de l’Europe ! Trois des grands fleuves européens y prennent leur source : le Pô, le Rhin et… le Rhône, qui court sur 812 km (un tiers en Suisse, deux tiers en France). Dès l’Antiquité, le Rhône s’impose comme un axe de transport incontournable entre la Méditerranée et le nord de l’Empire romain. Au fil des siècles, sur ses rives, les bateliers ont tissé leur propre culture, avec leurs savoir-faire, leurs croyances, leur parler propre. Longtemps redouté pour ses crues violentes, le Rhône a été tour à tour corrigé, aménagé, oublié puis retrouvé. Utilisé pour le transport, l’hydroélectricité et l’irrigation, il fait depuis près de trente ans l’objet de campagnes de restauration écologique visant à le rendre à nouveau « vif et courant ».

Feuilletez le numéro en ligne sur http://www.lalpe.com

Rêves arctiques, de Barry Lopez

Résultat de quatre années de voyage, de réflexions et de rencontres dans l’Arctique, ce livre est tout à la fois un récit d’aventures, une méditation sur l’art de l’exploration et une collection d’images d’ours blancs et d’icebergs grands comme des villes.
“C’est l’histoire d’une conversation sans âge, non seulement entre nous, sur ce que nous avons l’intention d’entreprendre ou ce que nous voulons réaliser, mais aussi avec cette terre – notre contemplation et notre admiration devant un orage sur la prairie, devant la crête découpée d’une jeune montagne ou devant l’essor soudain des canards au-dessus d’un lac isolé. Nous nous sommes raconté l’histoire de ce que nous représentons sur cette terre depuis 40 000 ans. Je crois qu’au cœur de cette histoire repose une simple et durable certitude : il est possible de vivre avec sagesse sur la Terre, et d’y vivre bien.”

Récompensé en 1986 par le National Book Award, le plus prestigieux prix littéraire américain, Rêves arctiques est un classique magique et intemporel.

Éditions Gallmeister, 605 pages, 13 €

La Suisse. Au coeur des Alpes, de Pierre et Éliane Dubois

Trois zones géographiques, 4 langues nationales, 26 cantons avec leurs particularismes et traditions vivantes composent cette nation multiethnique appelée la Confédération helvétique. Un puzzle dont chaque pièce a construit peu à peu une Suisse moderne, une et multiple, unie mais pas uniforme.
Carrefour de la paix et berceau de la Croix Rouge, elle est une des plus grandes démocraties du monde, à la neutralité politique et militaire, où le peuple souverain décide de tout.
Au-delà des clichés : chocolat, montres, vaches, banques, cette terre d’accueil plantée au centre de l’Europe, dont le savoir-faire et la remarquable ouverture vers le monde contrastent avec sa discrétion, est bien une mosaïque surprenante qui, à l’image de ses grandioses paysages alpestres, ne manque pas de relief.
Dans ce petit pays, couvert à 65% par les Alpes, les contraintes du sol ont façonné les Suisses, en les singularisant parmi les Etats européens. Pauvres au départ, perdus dans leurs montagnes, n’ayant aucune matière première, aucun débouché sur la mer, rien colonisé, tandis que d’autres nations partaient conquérir de lointains territoires, ils ont fait d’un environnement montagnard hostile cette terre devenue prospère et convoitée, une Suisse forte des seules ressources de son peuple, resté plus que d’autres fixé à ses racines, à ses mythes, à son folklore. 
Cette illustre inconnue de tous les pays qui la cernent surprend et déconcerte le voyageur qui prend la partie qu’il visite pour le tout qu’il ignore encore. 
Qui mieux qu’un Suisse pour raconter ce pays fier de son passé, qui conserve jalousement ses valeurs paysannes, cette Suisse profonde qui garde les pieds sur terre, le regard tourné vers ses panoramas exceptionnels, ses glaciers et ses lacs, miroirs de l’âme helvétique.

Pierre et Eliane Dubois sont nés à Genève. Il est cinéaste, naturaliste, ethnographe, conférencier. Elle est réalisatrice, photographe et auteur. Pour la réalisation de leurs films documentaires, ils ont parcouru la planète, depuis leur premier reportage en Afghanistan, avant de s’intéresser enfin à leur propre pays. Il les a subjugués. Ils ont aimé leur « suissitude », et les valeurs qui font du drapeau suisse un label de qualité dans le monde entier. Ils vous invitent à découvrir leur pays, le plus marginal d’Europe, la Suisse.

Pierre Dubois est membre de la Société de Géographie de Genève.

Éditions Pages du Monde, 39.90 fr.

Des mêmes auteurs
Amazone, l’odyssée sauvage
Brésil, Vénézuela, à la folie
Fanny sur le fleuve Amazone
La Guyane, des hommes en Amazonie
L’aventure du fleuve Amazone
Massaï, les seigneurs de l’Afrique
Moussa, enfant du Nil
Soudan, pays des Nouba
Vivre avec les volcans

http://www.pierredubois.net